Menu icoMenu232White icoCross32White

La singulière histoire du GCI

 

Au commencement, était un homme qui désirait ardemment naviguer et n’avait pas les moyens de s’offrir un bateau, ce qui dans les années 1960 était la seule façon de réaliser son rêve. Cet homme, aidé de quelques collègues, sollicita d’abord la Caisse d’Action Sociale de leur entreprise (EDF) pour lancer une activité voile. En 1962, ils décidèrent de créer une association sous le nom de Cercle Nautique Electricité Gaz de France (CNEGF).

La croisière en mer est lancée à Toulindac (56) la même année sur une corvette baptisée « L’Etincelle » afin de naviguer sur le bassin de Concarneau – Les Glénan.

 

 

En 1965, une évidence apparait : il fallait s’instruire, communiquer et atteindre l’autonomie. Des formations théoriques et pratiques de la voile sont organisées et en 1966 une revue périodique, la Gazette, permet de diffuser régulièrement des informations, de rapporter des récits de navigation, de traiter de questions techniques et de ce fait de renforcer les liens entre les adhérents.

Initialement basé sur les berges de la Seine au Pont du Pecq, le club déménage sur l’étang de St Quentin en Yvelines. Une structure originale, nommée Centre de Voile de L’Etang de Saint Quentin (CVESQ), est alors créée en 1968.

En plus du CNEGF, elle est ouverte à de nombreux comités d’entreprise, associations, clubs sportifs municipaux et grandes écoles. Chacune de ces collectivités met à disposition de tous les membres du CVESQ du matériel nautique, dériveurs ou planches à voile, en échange d’un certain nombre de droits d’entrée. Ainsi, la fourniture d’un dériveur 420 par un comité d’entreprise donne lieu à la possibilité d’inscrire 20 membres de ce comité d’entreprise au CVESQ pendant 4 ans. En outre, les membres contribuent au développement de la base en travaillant bénévolement 2 jours par an.

Ce club, tourné vers la pratique de la voile légère et la compétition, forme de nombreux champions dont des champions olympiques comme Thierry Peponnet.

En 1977, le CVESQ  crée une structure dédiée à la croisière habitable : le Groupe Croisière Interclubs (GCI), association loi 1901, école de Croisière affiliée à la Fédération Française de Voile.

Le GCI regroupe de nombreux comités d’entreprise et associations propriétaires de bateaux. Il assure la gestion des embarquements, la formation des équipiers et la validation des chefs de bord au profit de ces structures. Il reste aussi ouvert aux membres individuels extérieurs, ce qui permet d’élargir le profil des adhérents embarqués et d’assurer la complétude des bords.

Les voiliers sont alors basés dans plusieurs ports des différentes façades maritimes de la France métropolitaine comme Ouistreham, Grandcamp, Cherbourg, la Rochelle et Antibes.

Le GCI a ses bureaux à Montigny le Bretonneux. Il organise de nombreuses activités de club comme le week-end « Pinte à Cowes », la croisière « Huitres à Saint Vaast », « la Corderie Royale à Rochefort », le rallye annuel, des soirées loisirs ou autres animations. Il est également présent depuis plus de 40 ans au Salon Nautique de Paris.

Aujourd’hui, le GCI poursuit ses formations en salle, la préparation des candidats aux différents permis et l’organisation des stages d’initiation, de perfectionnement et de formation de Chefs de Bord. Sur le plan des croisières, il propose des navigations en Manche,     vers l’Irlande et l’Ecosse, en Atlantique, en Bretagne sud et sur les côtes Charentaises, en Méditerranée, en Corse, en Sardaigne, aux Iles Baléares, en Croatie, en Grèce et en Turquie, mais aussi vers des destinations plus lointaines comme les Antilles et la Polynésie.

Un véritable club de voile habitable animé par des Chefs de Bord diplômés, compétents, pédagogues et bénévoles et  quelques centaines de membres qui contribuent à la vie et à l’animation du club.

 

« Sans mémoire, il n’y a pas d’avenir… »

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus